Mon bébé, mode d'emploi ? Astuces d'une jeune maman à destination d'autres jeunes mamans...

Lorsque l'on rentre de la maternité, on se retrouve avec un petit bébé, sans mode d'emploi. Ce blog vous livre mes astuces... Et de quoi vous rassurer. Je suis une maman écolo, vous trouverez ici mes meilleurs trucs naturels.

24 juin 2008

Quand arrêter la pilule si je souhaite un enfant ?

Comme je vous l’ai déjà dit, je n’ai aucune mais AUCUNE compétence médicale. Encore une fois, je parle ici de ce qu’il m’est arrivé, de ce qui s’est passé autour de moi et je me base sur des sources externes pour ce qui est médical. Internet (même les sites les plus sérieux) et son bouche à oreille (les forums de mamans ou mon blog) ne remplaceront jamais un spécialiste. L’objet de mon message est juste de rassurer les futures mamans avides de conseils qui s’impatientent au bout de 6 mois sans voir de petit bébé arriver.

Il faut savoir que, après l’arrêt de la pilule, les hormones nécessaires à l’évolution peuvent mettre un certain temps à se « remettre en marche ». En effet, la pilule met l’ovulation entre parenthèse « en agissant sur l’hypophyse par une des œstrogènes et des progestatives » (hormones de synthèse).

BREF. Après quelques années sans ovulation naturelle, la nature doit reprendre ses marques. Les règles peuvent être irrégulières au début, et il peut être difficile de « viser juste » sur la bonne période, tout du moins, juste après l’arrêt de la pilule.

Nous ne sommes pas toutes à égalité devant la fécondité. Certaines peuvent avoir la chance (ou non) de tomber enceinte dès la première fois (ou dès le premier oubli), d’autres, comme moi, devront attendre un certain nombre de mois, et d’autres encore (moins chanceuses) devront se faire aider.

Les gynécologues recommandent d’attendre un à 3 mois avant les essais grandeur nature « pour permettre une meilleure reprise de l’ovulation et une meilleure qualité de la muqueuse ».

Tout cela pour vous dire quoi ?

  • Qu’il ne faut pas vous décourager, qu’il vous faudra peut-être attendre des mois et faire pipi sur un bon paquet de tests de grossesse avant d’être enceinte,

  • Que, si vous n’êtes pas enceinte au bout d’un an, vous n’avez sûrement rien d’anormal, et il n’est pas anormal non plus que ne soyez pas encore habitée par un bibou,

  • Qu’il faut PER-SER-VE-RER ! Et en profiter pour prendre du bon temps.

C’est vrai que c’est super frustrant, chaque mois, alors que vous avez je ne sais combien jours de retard, de découvrir que vous n’êtes pas enceinte. J’avais l’impression, pour ma part, de ressentir le même type de déception qu’après une réponse négative après un entretien d’embauche. On s’était imaginée enceinte, bizarrement, notre cerveau avait produit des « trucs bizarres » dans le ventre, on avait comme par hasard le ventre gonflé, ou la poitrine légèrement différente.
Après une annonce négative, c’est la grosse déception, souvent les femmes sont encore plus déçues que les hommes, sentant cet échec « dans leurs corps ». Et pis, comme par hasard, le jour où vous apprenez que vous n'êtes pas enceinte, encore une fois, il y a une copine autour de vous qui vous annonce "une bonne nouvelle", que elle, elle l'est, et c'est dur d'être heureuse pour l'autre. J'ai connu une amie, qui, en se faisant aider sans résultat, devait gérer une cascade de petits bébés autour d'elle, à tel point qu'il lui devenait difficile d'aller les voir...

Que faire ?

  • Se rassurer ! La pilule n’endommage pas vos organes… Si cela ne fait que quelques mois que vous essayez, il y a de grande chances que vous n'ayez pas de chance et que tout aille bien !

  • Rester calme ! 50% des femmes seulement sont enceintes au bout de 6 mois, on attend en général 18 mois avant de commencer à s’inquiéter et à rechercher une quelconque forme de stérilité.

  • Tester le jour de votre ovulation grâce à ses tests qui font une joli sourire le jour ou c’est le moment d’essayer ! Ou prendre votre température au réveil entre le 5ème et le 28ème jour de votre cycle pour voir quel jour vous ovulez…

Pensez à autre chose.

Facile à dire ?
Le mois où je suis tombée enceinte, je n'avais pas surveillé les dates sur mon agenda (tout y était noté, même les dates des essais), et c'est mon mari qui m'a dit un soir "Ce n'est pas un soir où" ??? C'était bien la première fois que je ne surveillais pas tout cela de très près ! Et si, c'était le cas, c'était LE BON moment et cela a fonctionné le lendemain. Quelle est l'incidence du mental sur le physique ? Si on psychote, a-t-on moins de chances de tomber enceinte ? Je n'en sais rien, je n'en ai pas la réponse, ce dont je suis sûre, c'est qu'il est plus plaisant d'attendre, sans stress. Encore faut-il s'en sentir ou en être capable...

Posté par Blogo_DaDa - - Envie d'un bébé ! - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires

Poster un commentaire