Mon bébé, mode d'emploi ? Astuces d'une jeune maman à destination d'autres jeunes mamans...

Lorsque l'on rentre de la maternité, on se retrouve avec un petit bébé, sans mode d'emploi. Ce blog vous livre mes astuces... Et de quoi vous rassurer. Je suis une maman écolo, vous trouverez ici mes meilleurs trucs naturels.

18 juillet 2010

Trousse de voyage du lutin - deux recettes de cosmétiques bio et maison chez Tara...

En deux HOP :

Premier HOP : Trousse de voyage du lutin – ep2 : bouh le soleil (et les moustiques aussi) !!!!, clic !
Deuxième HOP : Trousse de voyage du lutin – ep1 : bouh les moustiques !!!!!, clic !

A tester abso-lu-ment ! 

Posté par Blogo_DaDa - : En voyage avec bébé - Commentaires [10] - Permalien [#]

29 novembre 2009

Deux ans, bébé pipelette ! L’apprentissage de la parole. Parlez à votre bébé !

 

 

Notre belle bébé est de plus en plus magique. Elle a soufflé ses 2 bougies fin septembre et elle évolue à vitesse grand V. Elle est vive, belle, drôle, acrobate, dégourdie, elle mange bien, dort bien (quoique)… Et comme tous les parents, nous sommes très fiers d’elle et de tous ses progrès.

Elle entre depuis deux mois dans une nouvelle étape de sa vie. Nous la suivons tous les jours, nous ne nous en étions pas franchement rendu compte avant la fin de semaine passée. 

Mélangée à la famille, qui ne l’avait pas vue depuis un bon mois, cette nouvelle étape nous a frappés.

Nous avons une belle bébé qui performe en nombre de mots prononcés à l’heure. Si si ! Une vraie pipelette ! Il est vrai que je m’en étais bien rendu compte les samedi matin à 7 heures, quand, en pleine forme, elle me serine à grands renforts de « On se lève » ? Et alors que la matinée continue sur un grand monologue : tout est prétexte pour communiquer, ses jouets, ses poupées, ses doudous...

Cette fin de semaine, grande démonstration en famille : les chansons, les couleurs, les chiffres, et HOP une petite chanson puisque tout le monde me regarde… Et des questions, encore des questions « C’est quoi là ? »… 

Et quelle mémoire cette bébé ! Elle retient TOUT. Elle nous surprend à répéter un mot que nous lui avions appris un mois plus tôt, à désigner la station de métro qu'elle a du voir 2 fois dans sa vie, à reconnaître et à chanter toutes les chansons de son livre de 100 pages rien qu'en voyant les illustrations.
Elle combine à présent les mots, les adjectifs, les verbes.

Je me suis demandé, mais pourquoi parle-t-elle autant ? J’aurais aussi bien pu ME poser la question : « Mais pourquoi je lui parle autant ? ». J’avais bien lu qu’il fallait parler aux bébés, ce que je fais depuis qu’elle est toute petite.

Et puis je me suis renseignée...

Cette quantité de mots qui lui étaient adressés depuis toujours combinés à son excellente mémoire (et oui on parle bien de ma belle bébé), BINGO, un mini moulin à paroles. Arf.

Que les parents de petites pipelettes se rassurent ! Plus un bébé est curieux, plus il demande à apprendre de nouveaux mots et plus il parle. Tout cela participe à former sa mémoire. Plus sa mémoire travaille, et plus il a envie d’en savoir plus… C’est un cercle vertueux. Il faut dire que c'est bien notre belle bébé qui est moteur sur tout cela, et non pas nous qui tentons d'en faire un "animal de foire".

Moralité : il faut parler à son bébé.

Et puis, elle est tellement drôle quand elle chante ses comptines. (il va falloir que nous lui apprenions à chanter juste maintenant).

Petit conseil : si votre beau Bibou répète un mot qu’il n’aurait pas du entendre, le mieux est encore de ne pas relever. L’évènement passera ainsi inaperçu. Si l’opération se répète, alors il sera bien temps de lui expliquer.

 

 

Posté par Blogo_DaDa - | Mon bébé a 2-3 ans - Commentaires [7] - Permalien [#]

19 octobre 2009

Une crème pour les fesses toute naturelle, toute Bio, faite par maman !

Ma belle bébé a les fesses parfois un peu rouges, surtout depuis qu'elle mange des purées le soir. Il lui arrive de garnir sa couche pendant le nuit et le matin, ses petites fesses toutes belles, toutes douces en ont un peu souffert.

J'ai testé un certain nombre de crèmes pour les fesses, mais la plupart contiennent, entre autres, du paraben, c'est pas bon pour ma belle bébé. J'ai aussi testé une crème toute faite, Bio, sur Bébé au Naturel : la Crème Protectrice du Change de Douceur Nature.

Mais il est possible de faire encore mieux ! La préparer soi-même !!!
Vous trouverez ici une recette glanée sur Maybe I'm a witch, extrait du blog :

--
Ingrédients :

Pour 30g d'argile en poudre que je mets dans un bol, j'ajoute 3 cuillerées à café de chaque huile. Je mélange le tout avec une spatule en bois jusqu'à obtenir un mélange homogène sans grumeaux. Si c'est trop pâteux, je rajoute quelques gouttes de chaque huile à parts égales. Si c'est trop liquide je rajoute un peu d'argile en poudre. Une fois le mélange bien homogène j'ajoute en fonction de l'état des fesses de bibou :

Je mélange encore et je mets dans un joli petit pot qui ferme hermétiquement.
--

Merci Tara pour cette bonne recette qui fait tellement de bien à nos beaux bébés !!!

Posté par Blogo_DaDa - - Un bébé tout Bio - Commentaires [6] - Permalien [#]

07 septembre 2009

10 kilos, mais NON NON NON, je me refuse d'arrêter de la porter toute contre-moi ! Une écharpe de portage ?

J'ai gardé un sacro-saint plaisir : porter ma belle bébé en porte bébé toute serrée contre moi. Elle adore cela, et moi aussi. Quand il fait froid, on se tient chaud toutes les deux, elle se blottit contre moi pour dormir, elle farfouille dans mon cou, je la regarde admirer le paysage... Ahhh que de moments magiques avec ma belle bébé en porte bébé...

Mais voilà ! Mon porte bébé permet de porter ma bibounette jusqu'à ses 10 kilos, et elle en approche à grands pas. Je me dois de trouver une solution, car, même s'il est vrai que pour les grandes balades, la poussette est bonne pour mon dos, pour les courses en ville, on est bien toutes les deux l'une contre l'autre.

Et pis, c'est plus pratique dans le bus ou dans les magasins, moins emcombrant dans la voiture, cela prend la place d'une écharpe. On est jamais tenté de se détourner de son bibou pour regarder quelque chose ailleurs et ce contact est tout simplement magique !

Le papa a déclaré forfait passé les 7-8 kilos de notre bibounette, mais je me refuse de me couper de ce petit bonheur, tout beau, tout gratuit !

La solution (et non je n'en ai pas encore) l'écharpe de portage !
Après demande de conseils auprès de maman naturelles et averties, et quelques surfs utiles plus loin, j'ai en liste finale deux modèles :

porte_bb Elle semble toute douce, elle n'est pas très chère, et surtout, elle est en coton Bio (certifié par Control Union), elle est discrète au niveau du style, c'est une belle couleur...

Elle permet de porter bébé de plus de six manières différentes et une notice livrée avec donne des explications.

Une maman sur leur site en a dit du bien ! Elle semble bien confortable, elle me permettrait de garder ma belle bébé contre moi, sans fatigue.

C'est ici ! Chez Nature et découvertes !

 

porte_bb2Storchenwiege, dont tout le monde m'a dit du bien, a enfin lancé son modèle en coton Bio !

Elle me permettrait de porter ma belle bébé jusqu'à ses 3 ans, dans de multiples positions.

Une maman avertie m'a parlé de son beau bibou, qui, maintenant qu'il est grand, porté dans son dos, lui fait des câlinous dans le cou ! (Et en plus elle est faite pas très loin, en Allemagne !).

C'est ici ! Chez Bébé au Naturel...

Ahhh vivement mon anniversaire, ce serait un cadeau tout doux... Pour une maman.

Posté par Blogo_DaDa - : Mon bébé a soufflé sa première bougie - Commentaires [11] - Permalien [#]

27 août 2009

De bonnes recettes pour nos bibous !

Je vous l'avais promis, cette rubrique Bébé-Miam' sur le DaDa:Délices (mon autre blog) et je ne vous ai pas menti ! Une belle recette de "Petite compote banane-nectarine-biscuitbanane-nectarine-biscuit pour ma belle bébé" est en ligne depuis le mois dernier. Un clic ci-dessous sur la photo pour y accéder.

200807_LesBud_178

Un petit commentaire sur ce blog et sur le DaDa:Délices, trois clics, un échange de liens, et HOP, deux bonnes adresses de blogs qui proposent des recettes pour les bibous (pour changer de l'éternelle purée de légumes au Babycook cf mon billet : "290.html">Ma belle bébé, le Babycook et moi").

Débo et ses biberonades, nous livre des astuces pour "faire passer les légumes" plus facilement dans les assiettes de nos bébés avec une Galette de polenta aux légumes, ou encore nous propose sa recette de Yaourts maison. Rendez-vous sur la rubrique "Débo a fait tester par bébé d'amour" sur le blog Les Agapes de Débo.

Sur "Ma cuisine est verte" vous trouverez une rubrique "Mange bébé". Vous apprendrez à préparer un appétissants "Trifle de bébé" ou encore une "Purette de fèves et fenouil aux mini-pâtes et jambonnet".

A vos souris :-)

 

Posté par Blogo_DaDa - : Bébé-Miam' - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 juin 2009

Tirer son lait plus facilement et avec de bons rendements

Ma belle petite bébé a eu du mal à téter directement au sein (voir mon billet "Mon bébé (allaité) pleure et perds du poids !"). Pourtant, j'avais assez de lait, la position était bonne (cf mes RV avec pédiatre et à la PMI)... Au bout de 15 jours, elle perdait encore du poids. Après pesée avant et après tétée, elle ne prenait que 40 gr, j'ai donc du très rapidement tirer de mon lait pour faire reprendre du poids à ma bébé puis, c'est devenu mon moyen de la nourrir.

J'ai commencé avec un tire lait manuel, un modèle Avent. Je me revois encore passer un temps dingue pour ne tirer "que 40 ml" et me faire mal aux seins. En discutant avec une amie qui a elle même allaité (sinon, ne suivez pas les autres conseils), elle m'a dit qu'elle s'était fait prescrire un tire lait électrique.

Crédit photo Natal ServicesLes femmes de la PMI et la pédiatre de ma ville venaient juste de suivre une formation "Allaitement". Elles étaient à fond sur le sujet, elles étaient pro-allaitement, et je suivais tout à fait leur point de vue, car mon but était bien de donner de mon lait à ma bébé (c'est que qu'il y a de mieux adapté pour son bébé, mais je vous ferai un billet là dessus). Elles m'ont donc prescrit un tire lait électrique, modèle Medela, double pompage.

L'avantage du tire lait électrique, c'est que c'est non douloureux, que ça marche tout seul, que les rendements sont bien supérieurs et que c'est remboursé par la Sécu ! Double pompage, cela veut dire que l'appareil extrait en même temps le lait des deux seins (vous avez peut être remarqué que quand vous donnez le sein à votre bébé, l'autre sein coule aussi). Ce tire lait exploite donc ce réflexe d'éjection.

Vous pouvez vous le procurer à la pharmacie, pour ma part, je me suis procurée ce tire lait chez Natal Services (je suis en région parisienne).

Pour avoir de meilleurs rendements lorsque vous tirez votre lait, regardez votre bébé, pensez à votre bébé, et massez les glandes de vos seins. Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires pour booster la production de lait : des vitaminés (Oligo Obs Allaitement), des granules (Galactogil, mais attention, c'est bien sucré) ou en tisane (par exemple celle des Jardins de Gaya).

J'ai réussi à tirer mon lait pour ma bébé pendant presque quatre mois (avant de reprendre le boulot). Les deux premiers mois, je continuais à tenter de donner le sein à ma bébé avant de lui donner le bibi avec de mon lait dedans. Ma bébé, qui avait ses problèmes de technique de tétée, n'a jamais vraiment réussi à téter au sein correctement. Pas grave, le tire lait électrique était là pour fournir les environ 700ml que je réussissais à tirer pour ma bébé (en 3 pompages d'une demi-heures chacun).

Posté par Blogo_DaDa - : Le premier mois - Commentaires [4] - Permalien [#]

06 mai 2009

Un bébé code-promo – vente privées !

Un bébé, même si on essaie de ne pas trop se gaver de matériel de puériculture, ça peut vite revenir cher !
Sur ces pages et afin d’essayer d’aider d’autres jeunes mamans, j’ai déjà posté un billet sur « Préparer l'arrivée de mon futur bébé à moindre coûts : les meubles. » et un autre récent « Mon bébé, ce me semble inutile... ».

Il y a une autre astuce pour économiser des sous tout en faisant la baleine chez soi sur son canapé : Internet ! Je sais, celles qui me connaissent vous le diront, je fais tout sur Internet, mes comptes, mes courses, mes blogs… Dans ce cas de figure, je vous avoue qu’Internet est bien pratique, sans fatigue, on peut faire les ventes privées et trouver des codes-promos.

Ventes privées ?
Les sites de ventes privées se multiplient. Le concept est assez simple, les invendus, les articles des saisons passées, le sur-stock sont revendus à prix réduits. Je vous passe la liste complète, vous trouverez de sites qui mettent en ligne toutes les offres des ventes privées du moment, mais je peux vous conseiller (pour les avoir testés) : Vente Privée.com, Fruit Rouge, ou encore Espace Max. Il y en des tonnes d’autres !
Attention néanmoins, certains de ces sites ont des délais de livraisons parfois longs.

Code Promo ??
Chaque site de vente à distance fait des offres à ses clients, des frais de port gratuits, des remises en pourcentage, en montant… Avant de faire un achat sur un site en ligne, assurez-vous qu’il n’y ait pas un code promotionnel en cours valable sur ce site ! Celka peut vous faire sauver quelques sympathiques euros. Comment les trouver ? Super Facile : dans votre moteur de recherche, tapez « code promo » + « le nom du site sur lequel vous cherchez une réduction…
Ici encore, je ne vais pas vous faire la liste des sites qui se chargent très gentiment de faire le recensement de ces bonnes offres, mais les plus connus sont : Bon-code-reduction.com, codepromo.com, bon-reduction.info, ou encore codereduc.com.
Encore mieux ! Wikio se charge même de faire un recensement de tous les codes promos de tous les sites sur une marque donnée, ici avec l’exemple de Vert Baudet, clic !

Je suis certaine que vous ne surferez plus de la même façon.
Pour ma part, après avoir validé un liste de choses à acheter avec l'Homme, je suis restée en alerte sur ces sujets. Je ne me suis pas trop posé de questions. Dès que je voyais quelque chose qui me plaisait, même longtemps en avance, j’ai pris. Attention, rien de superflu ! On achète très vite sur Internet.
C’est ainsi que je suis fière de vous dire que ma belle bébé est une bébé Code Promo-Vente Privées. Elle a un très bon lit acheté -40% sur Vert Baudet, des habits de bonne qualité pour pas trop cher (ou au même prix que de la Grande Surface), une poussette et une table à langer « Magasin d’Usine »… Sans prise de tête de dernière minute et achat sur le vif sans réflexion (j'ai des amies qui ont tout acheté en dernière minute et qui ont regretté la plupart de leurs achats), elle a tout ce qu’il lui faut avec un coût optimisé.

C’est quoi vos bons plans à vous ?

Posté par Blogo_DaDa - - La grossesse - Commentaires [5] - Permalien [#]

Ma belle bébé en pleine angoisse de la séparation

Votre beau bébé était tout sourire, tout facile. Il souriait à tout le monde, vous vous disiez chaque jour que vous aviez une chance folle… Que c'est un bébé facile. Et un jour, en revenant de vacances et alors que votre bébé a passé du bon temps avec vous (du très bon temps la concernant, car, puisqu’elle était malade, nous étions un peu inquiets et particulièrement à ses petits soins), votre beau bébé évolue, dans un sens un peu compliqué à interpréter.

  • Il se met à faire des cauchemars,

  • Il a du mal à rester concentré quand il mange,

  • Il observe très longuement les nouvelles personnes qu’il voit sans leur sourire, même les grands parents,

  • Quand vous le mettez dans les bras d’autres personnes alors qu’il était encore en train de les observer, il pleure,

  • Il développe sa mobilité d’un coup, commence à ramper (position du phoque tout en reculant pour notre plus belle des bébés du monde).

La nourrice l’a immédiatement remarqué alors que nous revenions de vacances : notre belle bébé a changé, il lui arrive à présent de "chougner". Nous même, nous nous étions rendu compte qu’elle se mettait à pleurer avant de s’endormir, chose tout à fait nouvelle, et qu’elle se réveillait en pleurant la nuit.

Et puis, je me suis remise à lecture d’un bouquin que j’avais mis de côté, « Petit précis d’éducation » (voir ma bibliographie), et j’ai eu le déclic. Ma belle bébé semble bien être en pleine crise d’angoisse de la séparation.

Source photo : Parentalité.typepad

« Pour la majorité des psychanalystes, cette réaction ne peut être due à la seule "peur de l'étranger", mais à une angoisse de séparation doublée d'une crainte de ne plus revoir sa mère (reconnue par l'enfant comme seul objet privilégié). 'angoisse du 8ème mois est une des périodes-clé du développement de bébé. Pour le psychanalyste Spitz, il s'agit du 2ème organisateur de l'enfant : le 1er correspondant au premier sourire, le 3ème correspondant à l'acquisition du "non" vers l'âge de 18 mois. » (source : Tiboo.com)

Pourquoi cette angoisse ? « L'enfant réalise qu'il n'est qu' « un ». Pendant les neuf mois de grossesse puis pendant la période fusionnelle des premiers mois, un bébé fait 'corps' avec sa mère. C'est seulement au bout de sept/huit mois qu'il commence à réaliser qu'il est "un", qu'il est différent de sa maman et différent de son environnement. Du coup, dès que celle-ci s'absente ou dès qu'il est en présence d'un étranger, il s'inquiète et se met à pleurer. Pourquoi éprouve-t-il une telle angoisse ? Quand sa mère disparaît de son champ de vision, le bébé perd son repère essentiel de sécurité et il n'est pas encore capable d'anticiper son retour. » (source : eveil-bebe/dossiers-eveil-bebe/l'angoisseraient">Parents.fr)

C’est bien beau de mettre un nom sur ce qu’il se passe dans la tête de ma belle bébé, mais je fais quoi maintenant ???

  • Le rassurer : le laisser dans vos bras en lui présentant les nouvelles personnes,

  • Lui dire que vous l’aimez, lui faire des caresses,

  • Lui expliquer plus encore ce qui va lui arriver : départ, nounou, etc… (Merci Mme Dolto !)

  • Instituer un rituel du coucher, doudou, bisous, chansons…

  • Évitez pendant cette période de trop changer ses habitudes, si possible.

  • Ne pas se fâcher, ou être trop autoritaire.

Que l’on se rassure, pour certains bébé, cette période passe inaperçue, et pour d’autres cela peut durer entre 3 semaines et quelques mois. Tout dépend de l’intensité de son angoisse et du nombre de nouvelles têtes qu’il avait l’habitude de rencontrer.

Ma pauvre belle bébé, et dire nous pensions qu’elle commençait à nous faire des petites crises, alors qu’en en fait, elle angoisse un peu. Mais restons vigilants, il ne faut pas qu’elle comprenne que grâce à ses angoisses, elle peut nous faire changer de comportement.
A suivre donc !

PS : explications des conséquences ci-dessus sur son comportement :
Les cauchemars, observation des nouvelles personnes, pleurs dans les bras d'un inconnu = dans ce cas, facile à comprendre. Peur des autres, de perdre sa maman.
Manque de concentration lors du repas ? Maman et moi, c'est deux personnes. Je suis une personne à part entière, et je ne suis pas à la disposition de ma mère nourricière !
Développement de sa motricité = pour mieux rejoindre maman !!!

D'autres articles qui en parlent : Maman Magazine - sur Famili - ...

Posté par Blogo_DaDa - : Mon bébé a 7-12 mois - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 février 2009

Bibliographie

Comme précisé dans "Pourquoi ces pages ?", je suis une maman sans autre compétence médicale. Les pages de ce blog ont pour but d'échanger autour de nos petits trésors. Je vous y livre aussi mes astuces de jeune maman et vous raconte comment j'ai géré certaines situations.

Comme vous, à la recherche d'informations, je me suis documentée, voici la liste des livres qui m'ont servi de base :

jattendunenfantJ'attends un enfant de Laurence Pernoud et Agnès Grison, chez Pierre Horay

bb_dis_moi_quiBébé, dis-moi qui tu es de Philippe Grandsenne, chez Marabout

lallaitementL'allaitement par le Docteur Marie Thirion, chez Albin Michel

votre_bbVotre bébé de 1 jour à 1 an par Anne Bacus, chez Marabout

jeleve_mon_enfantJ'élève mon enfant de Laurence Pernoud, chez Pierre Horay

ne_leur_dites_jamaisNe leur dites jamais... : Savoir parler à ses enfants, ça s'apprend par Caroline Messinger et Joseph Messinger, chez Flammarion

petit_precis_deducation Petit précis d'éducation : Age par âge, 6 mois - 6 ans par Anne Gastineau, chez Filipacchi

masserMasser bébé. Avec des phrases simples et des dessins, vous saurez comment vous régaler tous les deux ! En vente sur Bébé au Naturel, clic !

Posté par Blogo_DaDa - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 novembre 2008

Un point sur les produits cosmétiques Bio : inoffensifs ou pas ?

Sur consoglobe ce matin.

Préserver la souplesse de votre peau exige un entretien de celle-ci chaque jour. Les soins traditionnels contiennent des composants chimiques qui peuvent nuire à votre santé à long terme. Les soins bio ne sont pas aussi agressifs pour votre épiderme (comme pour l'environnement) ; vous pouvez appliquer ce produit sur votre peau ou celle de vos enfants chaque jour sans avoir peur d'effets toxiques.

Developpement durable article

La réglementation européenne des cosmétiques autorise 56 produits conservateurs, dont les parabens, beaucoup utilisés depuis les années 70, le phénoxyéthanol, les chlorophényles, etc.

Beaucoup de ces produits sont utilisés pour leur capacité biocide, c'est-à-dire  pour leur effet antibactérien. La plupart peuvent être extraits des plantes mais en général ceux que l'on trouve dans le commerce ne le sont pas. L'utilisation des plantes n'est pas aussi productive que la production chimique à l'échelle industrielle. Il faudrait en effet utiliser des quantités énormes de plantes pour pouvoir extraire des plantes des quantités suffisantes de ces composants.

En matière de produits bio, Ecocert certifie et contrôle les fabricants d'ingrédients pour les produits biologiques. Son cahier des charges impose non seulement des actifs végétaux issus de l'agriculture biologique, mais aussi, et c'est moins connu, des ingrédients issus de la transformation pétrochimique respectueux de l'environnement.

"Sans parabens" n'équivaut  donc pas à "sans conservateur chimique". Les produits choisis par Ecocert sont l'alcool benzylique, les acides benzoïque, salicylique, sorbique et désyhdroxyacétique.

La suite ici ! Clic !

Posté par Blogo_DaDa - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 novembre 2008

Un an : ma belle bébé mange quoi ?

Après ma dernière visite à la PMI, l’auxiliaire puéricultrice m’a permis de refaire un point sur ce que ma belle doit manger.

  • Le matin :
    Un bon bibi c’est bien, 200 à 240 ml (attention, un bibi plus gros que cela n’est pas conseillé), on peut compléter avec un peu de pain-confiture avec les grands !

  • Le midi :
    Des protéines (de l’équivalent d’un 1/3 de steak haché),
    Des légumes vapeur avec un peu de matière grasse (huile d’olive, beurre ou huile noix, attention aux risques d’allergies avec l’huile d’arachide),
    Des féculents (un bout de pain ou des petites pâtes).
    En dessert, une compote (préférez-là sans sucre ajoutés) ou un produit laitier.

  • Au goûter :
    Un fruit en petits morceaux,
    Un produit laitier ou un petit bibi.
    On peut se permettre un petit gâteau, rigolo à trifouiller avec ses petites mains.

  • Le soir :
    Idem que le midi sauf pour les protéines.
    On peut mettre un peu de gruyère râpé sur les pâtes pour le goût.

003440002614Comment savoir comment doser ?
Le plus simple c'est de lui donner à manger dans une petite assiette de bébé et de lui remplir le fond. Après, si votre beau bibou mange déjà tout seul, laissez-le faire, il saura gérer...

Dernière remarque :
Si comme moi (ou ma Nounou), vous lui cuisinez de bons petits légumes Bio à la vapeur et que vous ne lui donnez pas de plats tous faits, vous pouvez vous permettre de mettre un peu de sel dans ses préparations pour le goût. Le sel est nécessaire pour votre bibou, en été notemment, il aide à la rétention d'eau et donc, prévient des risques de déshydratation, ce n’est qu’en grande quantité que le sel devient mauvais.

En résumé :
Pour ses 1 an, plus vraiment de restrictions pour votre bébé, rien n’est vraiment mauvais ! Vous pouvez lui donner un peu de tout, mais en petites quantités !

Posté par Blogo_DaDa - : Mon bébé a soufflé sa première bougie - Commentaires [3] - Permalien [#]

Manger comme une grande !

Ma belle bébé a déjà ses 13 mois bien tassés, et une deuxième révolution (après celle des 9 mois) s’est opérée. Physiquement déjà, ses cheveux ont bien bien poussés, et après un coup de ciseaux dans la nuque et une petite barrette, on peut dire que nous avons affaire à une vraie petite fille en devenir.
Fière comme elle est de ses nouvelles capacités, elle nous a vite fait comprendre depuis quelques semaines qu’elle ne voulait plus de purée, non mais ! C’est qu’elle a de jolies dents maintenant ! Et surtout, qu’elle voulait manger comme une grande, toute seule.

genere_filigraneRévolution à la maison, il faut s’équiper : une petite assiette, des couverts, une tasse anti-fuites, un bavoir qui retient les aliments dans le bas… Et pour les journées spéciales sauce tomate, le bavoir à manches ! On en trouve par exemple ici sur Bébé au Naturel.

Entre 1 et trois ans, un bébé fait de grandes découvertes au niveau de son alimentation, il est donc important de lui faire découvrir de nouvelles choses et de l’accompagner dans cette démarche. Et puis, que c’est beau de la voir se débrouiller fièrement, ses petits aliments à la main…

Nous en profitons donc pour lui faire découvrir de nouvelles saveurs et textures : bâtonnets de légumes vapeur, petites pâtes Bio, jambon, pain, rondelles de bananes.
Mais attention : qui dit manger comme une grande ne dit pas encore manger les mêmes aliments que les grands !

Même s’il en met partout, c’est important de laisser faire son petit bébé, et tant pis pour tout ce que vous retrouverez par terre autour de lui !

En se débrouillant seul, il va apprendre à développer l’habileté nécessaire pour tenir sa petite fourchette et cuillère correctement et même si elles sont un peu décoratives au début, son plaisir à les tenir en vaut bien la peine !
C’est en la laissant faire qu’il va découvrir de nouvelles textures par lui même, de nouvelles saveurs. C’est le moment idéal pour continuer à lui faire goûter de tout !
Et ne vous inquiétez pas, un bébé de cet âge est parfaitement apte à contrôler sa faim.
Les bébés qui mangent seuls tôt ont potentiellement moins de chances de se retrouver en situation de conflits alimentaires.

Posté par Blogo_DaDa - : Mon bébé a soufflé sa première bougie - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 septembre 2008

Attention à ce que l'on étale sur nos bibous !!!

Un article sur Consoglobe ce matin.

La peau d'un bébé est fragile et la cible de nombreuses réactions allergiques, d'où la nécessiter de la protéger. Des crèmes, laits, gels ou autres lingettes, sont ainsi utilisées à cet effet dès les premiers jours qui suivent la naissance.

Mais certains de ces cosmétiques ont été dénoncés pour leurs risques sanitaires par le Comité pour le développement durable en santé (C2DS) qui regroupe plus de 200 professionnels de la santé
.

Developpement durable article

Principaux produits mis en cause : ceux distribués dans les maternités sous forme de kit certes très pratique mais qui se révélerait être un véritable "cocktail toxique" selon les propres mots de ces scientifiques -médecins, chimistes, cancérologues- et directeurs d'établissements de santé.

Ainsi des substances cancérigènes et/ou reprotoxiques seraient présentes dans beaucoup de ces échantillons gratuits, telles que :

  • les parabenes, qui sont des conservateurs dont certains interfèrent avec le système hormonal,

  • l'EDTA (acide éthylène diamine tétraacétique) qui peut être reprotoxique, ou du bisphénol A, classé au Canada comme substance toxique,

  • le phénoxyéthanol, qui  pourrait être dangereux pour le système nerveux et le sang,

  • le BHT, suspecté d'être cancérigène, de même que l'aspartame.

Si leurs effets sur la santé restent méconnus, il convient d'en limiter leur usage.
Le C2DS a donc défendu l'application du principe de précaution et l'arrêt de distribution de ces mallettes par les maternités ou les cliniques.

Developpement durable article

Il a également été demandé aux autorités de santé de soumettre les produits cosmétiques, dont 80% seraient issus de la pétrochimie, à une Autorisation de mise sur le marché (AMM), comme les médicaments.

La reprotoxicité désigne ce qui est toxique pour la reproduction, en particulier ce qui peut entraîner la stérilité ou des malformations congénitales.

Les cosmétiques bios, la garantie santé.

Contrairement aux produits décrits précédemment, les cosmétiques bios, s'ils coûtent souvent plus chers, ne contiennent pas toutes ces substances toxiques.

Même si on peut y retrouver des composants allergènes, les cosmétiques bios ont une teneur en conservateurs et autres dérivés chimiques très limitée ainsi qu'une tolérance qualifiée souvent d'excellente, notamment par l'association UFC-Que Choisir.

Cependant, pour avoir la garantie que le produit acheté respecte bien les normes bios, mieux vaut se référer aux labels bios.

Posté par Blogo_DaDa - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 août 2008

Non ! Non ! Nous ne sommes pas seules...

Je ne résiste pas à l'idée de vous poster un bon lien. Si vous êtes sur le point de craquer ou que vous avez envie de rire un peu, rendez-vous à cette adresse ! "Maman, au secours", le nom est bien trouvé pour ce blog et sa rédactrice a le clavier facile/drôle/acide. Quand on lit ses billets, on s'immagine très bien dans sa situation, et c'est bien ce qui est drôle !

Allez, je vous poste un billet qui m'a bien fait rire :

________________ Ce matin au réveil, votre moitié et vous, étiez dans un état semi-comateux. Lui, parce qu'il avait travaillé jusque tard dans la nuit, et vous, parce que vous n'aviez travaillé que jusqu'à dix-sept heures, signifiant par-là que vous vous étiez occupée des enfants ensuite : une véritable séance de yoga (cette discipline spirituelle et corporelle particulièrement relaxante).

Vous disiez donc que vous aviez l'énergie d'une huître au mois d'août, ce qui explique pourquoi, lorsque vous entendez les astres de vos jours descendre au salon, vous ne soulevez que vaguement une paupière pour la refermer aussitôt. Pourtant vous savez, oui vous savez, que ce n'est pas une bonne idée de laisser errer vos petites hélices à bêtises dans la maison. Mais voilà, vous êtes totalement tétanisée par la fatigue, alors vous les laissez faire.

Quand Petite Bébé revient un peu plus tard vers vous en vous annonçant, toute guillerette: « j'ai bien travaillé maman », vous craignez le pire. Vous avez raison. Votre petite chérie, assistée dans son œuvre par son très dévoué grand frère, a minutieusement réparti le contenu d'un paquet de graines de courge sur le sol de la cuisine. Vous n'étiez pas encore trop sûre de savoir quoi faire de cette ingrédient : grâce à ces petites mains charitables, la question est réglée (pourquoi donc avoir acheté ce produit alors ? C'est manifestement, une des nombreuses résultantes de la fuite de vos neurones vers des cieux plus cléments).

Connaissant votre joyeuse équipe, vous devinez que vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Vous fouinez donc un peu et bingo (vous êtes toujours gagnante à ce jeu-là malheureusement), vous tombez sur des petits tas de poudre brunâtre qui décorent plaisamment quelques nounours en peluche. Intriguée, vous prenez une pincée de cette chose et vous apprenez ainsi qu'il s'agit de café. Un peu plus loin, vous trouvez une capsule de votre machine à expresso évidée (quelle merveilleux concept, n'est-il pas ? Si vous en étiez restée à vos cafés filtres, c'est tout le salon qui serait couvert de l'entièreté d'un paquet de café moulu. On n'arrête pas le progrès).

Le reste de la journée est à la hauteur de la matinée, surtout que votre mari a dû aller travailler bien qu'il soit samedi. Vous êtes donc très fière d'avoir résisté à la tentation (plutôt tenace) de vous pendre avec un spaghetti. Vers dix-neuf heures vous finissez par réussir à mettre vos petits gremlins au lit (mmmmmmmmmdah !).

Trente-deux secondes top chrono après la mise au lit de vos chérubins, dans la maison, on n'entend plus que le bruit de vos doigts qui courent sur le clavier de votre ordinateur.

Il ne vous reste donc plus qu'à aller vous vautrer dans un canapé: il vous faut impérativement éviter une crise cardiaque. En effet, vous ne voudriez pas que le service de la protection de la jeunesse contacté par les ambulanciers, se questionne sur la raison qui vous a conduite à laisser la robe de Petite Bébée SOUS son pyjama.

A n'en pas douter, c'était céder devant cette étrange requête ou votre pendaison par spaghetti trop cuit. _______________

Bon blog !

Posté par Blogo_DaDa - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2008

Pour nos bébés, une protection solaire Indice maximal - sans paraben ! (et Bio)

Nous avons tous besoin du soleil, c'est indéniable et encore plus nos petits bouts ! La vitamine D, qui est indispensable à la croissance des os, se forme sous l'action des ultraviolets. Mais, l'excès de soleil peut avoir des conséquences assez graves chez un nourrisson : il peut se déshydrater ou avoir des trop gros coups de soleil pour lui.

Alors qui dit soleil, dit :

  • Le protéger : sa peau, avec une crème solaire. Renouvelez l'application de la crème toutes les deux heures.

  • Mais attention ! Une crème ne suffit pas : les produits solaires ne filtrent pas la totalité des UV et il faut protéger les zones qui restent découvertes : la tête, les yeux, etc...  Et doubler la protection avec par exemple des vêtements à manches longues ou anti UV, ... Une tente anti UV sur la plage (voir mon billet Au soleil avec mon bébé, que mettre dans ma valise ? et celui-ci Au soleil avec mon bébé, quelle trousse à pharmacie ?). Préférez des vêtements de couleur claire.

  • Ne pas l'exposer plus de trois ou quatre heures, et en aucun cas entre 12 heures et 16 heures,

  • Lui donner à boire très souvent !

Pour toutes les mamans naturelles qui me lisent, voici une petite sélection de produits sans paraben qui vous permettront de bien protéger votre bibou cet été...

Indice 25 LaveraPour les petites ballades, aller chercher le pain, une petite course, une crème indice 25-30 peut suffire. Par exemple, celle-ci en spray est assez pratique : elle résiste à l'eau, utilise un filtre 100% végétal... N'a pas de parfum. Tout ce qu'il faut pour nos bibous !
De la marque Lavera, vous la trouverez autour des 20 euros, en cliquant ci-contre par exemple sur le line vers la boutique en ligne O'Naturel. J'ai testé ce site, et pour exemple, ils m'ont renvoyé sans sourciller un crayon que j'avais acheté chez eux et qui m'est arrivé casé en deux.

Sur mon grand site favori, Bébé au Naturel (clic ci-contre) Indice 40 MelvitaCette deuxième crème offre un indice de protection 40. Là encore, philtre UV naturel, mais en version crème, pour celles qui redoutent d'asperger les yeux de bébé avec le srpay ! Vous trouverez cette crème dans la même gamme de prix. Détail qui n'en est pas un, cette crème est fabriqué en France (faibles émissions de CO2 liées à sa logistique).

Allez, protégez bien vos bibous cet été. Et n'hésitez pas à me faire part de vos bons plans :-)

Posté par Blogo_DaDa - - Un bébé tout Bio - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 juin 2008

Quand arrêter la pilule si je souhaite un enfant ?

Comme je vous l’ai déjà dit, je n’ai aucune mais AUCUNE compétence médicale. Encore une fois, je parle ici de ce qu’il m’est arrivé, de ce qui s’est passé autour de moi et je me base sur des sources externes pour ce qui est médical. Internet (même les sites les plus sérieux) et son bouche à oreille (les forums de mamans ou mon blog) ne remplaceront jamais un spécialiste. L’objet de mon message est juste de rassurer les futures mamans avides de conseils qui s’impatientent au bout de 6 mois sans voir de petit bébé arriver.

Il faut savoir que, après l’arrêt de la pilule, les hormones nécessaires à l’évolution peuvent mettre un certain temps à se « remettre en marche ». En effet, la pilule met l’ovulation entre parenthèse « en agissant sur l’hypophyse par une des œstrogènes et des progestatives » (hormones de synthèse).

BREF. Après quelques années sans ovulation naturelle, la nature doit reprendre ses marques. Les règles peuvent être irrégulières au début, et il peut être difficile de « viser juste » sur la bonne période, tout du moins, juste après l’arrêt de la pilule.

Nous ne sommes pas toutes à égalité devant la fécondité. Certaines peuvent avoir la chance (ou non) de tomber enceinte dès la première fois (ou dès le premier oubli), d’autres, comme moi, devront attendre un certain nombre de mois, et d’autres encore (moins chanceuses) devront se faire aider.

Les gynécologues recommandent d’attendre un à 3 mois avant les essais grandeur nature « pour permettre une meilleure reprise de l’ovulation et une meilleure qualité de la muqueuse ».

Tout cela pour vous dire quoi ?

  • Qu’il ne faut pas vous décourager, qu’il vous faudra peut-être attendre des mois et faire pipi sur un bon paquet de tests de grossesse avant d’être enceinte,

  • Que, si vous n’êtes pas enceinte au bout d’un an, vous n’avez sûrement rien d’anormal, et il n’est pas anormal non plus que ne soyez pas encore habitée par un bibou,

  • Qu’il faut PER-SER-VE-RER ! Et en profiter pour prendre du bon temps.

C’est vrai que c’est super frustrant, chaque mois, alors que vous avez je ne sais combien jours de retard, de découvrir que vous n’êtes pas enceinte. J’avais l’impression, pour ma part, de ressentir le même type de déception qu’après une réponse négative après un entretien d’embauche. On s’était imaginée enceinte, bizarrement, notre cerveau avait produit des « trucs bizarres » dans le ventre, on avait comme par hasard le ventre gonflé, ou la poitrine légèrement différente.
Après une annonce négative, c’est la grosse déception, souvent les femmes sont encore plus déçues que les hommes, sentant cet échec « dans leurs corps ». Et pis, comme par hasard, le jour où vous apprenez que vous n'êtes pas enceinte, encore une fois, il y a une copine autour de vous qui vous annonce "une bonne nouvelle", que elle, elle l'est, et c'est dur d'être heureuse pour l'autre. J'ai connu une amie, qui, en se faisant aider sans résultat, devait gérer une cascade de petits bébés autour d'elle, à tel point qu'il lui devenait difficile d'aller les voir...

Que faire ?

  • Se rassurer ! La pilule n’endommage pas vos organes… Si cela ne fait que quelques mois que vous essayez, il y a de grande chances que vous n'ayez pas de chance et que tout aille bien !

  • Rester calme ! 50% des femmes seulement sont enceintes au bout de 6 mois, on attend en général 18 mois avant de commencer à s’inquiéter et à rechercher une quelconque forme de stérilité.

  • Tester le jour de votre ovulation grâce à ses tests qui font une joli sourire le jour ou c’est le moment d’essayer ! Ou prendre votre température au réveil entre le 5ème et le 28ème jour de votre cycle pour voir quel jour vous ovulez…

Pensez à autre chose.

Facile à dire ?
Le mois où je suis tombée enceinte, je n'avais pas surveillé les dates sur mon agenda (tout y était noté, même les dates des essais), et c'est mon mari qui m'a dit un soir "Ce n'est pas un soir où" ??? C'était bien la première fois que je ne surveillais pas tout cela de très près ! Et si, c'était le cas, c'était LE BON moment et cela a fonctionné le lendemain. Quelle est l'incidence du mental sur le physique ? Si on psychote, a-t-on moins de chances de tomber enceinte ? Je n'en sais rien, je n'en ai pas la réponse, ce dont je suis sûre, c'est qu'il est plus plaisant d'attendre, sans stress. Encore faut-il s'en sentir ou en être capable...

Posté par Blogo_DaDa - - Envie d'un bébé ! - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 juin 2008

Habiller un enfant coûte en moyenne 325 euros par an, "troquez" les fringues pour enfants avec vos amies !

La tendance en France est à la bonne affaire ! Selon les chiffres de l'institut français de la mode (IFM), les français cherchent à faire des économies pour ce qui est de leur shopping. D'après les résultats de l'étude Ipsos-Marques Avenue 2008, le prix est pour la première fois le principal critère d'achat d'un vêtement des Français, devant le style et la qualité du vêtement.

Qui dit bonne affaire, dit plus de vêtements pour moins cher et donc vêtements de premier prix. "De plus en plus avertis, les parents recherchent les bonnes affaires dans des circuits de distribution entrée de gamme, voire discount, pour pouvoir se faire plaisir ou faire plaisir à leurs enfants en achetant ponctuellement des marques haut de gamme", note Precepta.

Le problème, c’est que ces vêtements sont fabriqués en Chine, en Thaïlande, enfin, très loin de chez nous. Les faire venir jusque qu’ici rejette un maximum de CO2 ! En plus, cette frénésie d’articles en plus grand nombre demande une niveau de production supérieur, lui aussi, source de pollution, surtout dans certaines parties du globe où les normes environnementales au niveau de l'industrie textile ne sont les mêmes qu’en Europe.

troc_vert_3601_220Troquez vos fringues, c’est écolo !

Vous l’aurez compris, échanger les habits de vos bibous avec celles de vos copines, c’est écologique :

  • Pas de CO2 en plus pour les faire venir de très loin,

  • Pas de re-production des articles…

Mais pas que :

  • On profite de vêtements de meilleure qualité que des vêtements bas de gamme, d’autant que des bébés ne portant pas très longtemps les habits,

  • On recycle les cadeaux que l’on n’aime pas, après tout, c’est mieux que de jeter,

  • C’est économique !

Les journées « Broc’tes fringues »

Mais comment s’organiser ? Organisez des journées « Broc’tes fringues » :

  • Des filles « de confiance » qui se retrouvent chez l'une d'entre elles,

  • Chacune arrive avec ses fringues qu'elle ne met plus (en bon état et propres, avec des cintres pour les exposer),

  • On expose les vêtements sur des cintres pendus sur une barre en bois posée entre deux chaises, on peut même penser à un système de gommettes par « gamme de prix »,

  • On s'échange ou on se vend les fringues en question,

  • Autour d'un bon gâteau, d'un bon thé et autres « trucs de filles »…

Vous l’aurez compris, l’écologie peut aussi être source d’échanges et de plaisir…
NB : Cela s'applique aussi aux fringues de mamans, mais attention, compte tenu de mes expériences, il faut être relativement « nombreuses », mais pas trop nombreuses non plus ; il faut aussi que les tailles des fringues et les goûts-styles des filles concordent !

Posté par Blogo_DaDa - - Un bébé tout Bio - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 mai 2008

Pour la peau de votre beau bébé, Liniment oléocalcaire !

La sage femme de la maternité m'a conseillé et prescrit ce produit (disponible en pharmacie et remboursé) pour hydrater la peau de ma belle bébé.

Après l'avoir laissé de côté quelques temps, j'ai fait de petites recherches sur Internet pour savoir comment soigner l'erythème fessier de ma belle bébé (qui mange solide le soir et qui peut faire popo en début de nuit, bonjour les fesses rouges le lendemain matin !) ! Je suis tombée sur plusieurs sites qui le recommandait pour empêcher les fesses rouges des bébés.

linimentJ'ai testé ! Youpiiiii ! Je trouve que cela fonctionne plutôt bien. Le Liniment oléocalcaire permet aussi de faire des massages à nos bibous, d'hydrater la peau de son corps, de lui nettoyer le visage, de traiter l'acné du nourrisson, etc...

Que je prévienne les mamans, le Liniment oléocalcaire est fait à base de d'eau de chaux et d'huile d'olive (50/50), alors, fatalement, c'est un peu jaune et gras ! Le liniment a une texture particulière : ni crème, ni baume, entre les deux.

On le trouve en pharmacie (j'utilise celui de la marque Gifrer), mais, si vous souhaitez vous passer du "stabilisant" des formules toutes faites, vous pouvez aussi le faire vous même. Source de cette recette ici : Ma vie Bio.com.

Quels sont les ingrédients nécessaires pour réaliser un liniment oléo calcaire ?

  • 500ml d’huile d’olive, de chanvre ou de noisette

  • 500ml d’eau de chaux

  • 20 gouttes d’huile essentielle de lavande

Bien secouer la préparation. Elle peut se conserver plusieurs mois, à température ambiante, dans un flacon. Si le mélange obtenu semble trop liquide, on peut réajuster : 60% huile d’olive, 40% eau de chaux. L’émulsion n’étant pas stable, il faut bien mélanger avant chaque utilisation. Vous pouvez également rajouter de la cire de miel pour stabiliser le liniment.

cattierPour les mamans qui souhaitent l'acheter Bio et toute faite, HOP ! Vous en trouverez de la marque Cattier sur le site Natiloo, cliquez ici sur la photo ci-contre.

Avis aux mamans naturelles : cela démaquille vraiment très bien !

A vos préparations ?!?!

Posté par Blogo_DaDa - - Un bébé tout Bio - Commentaires [6] - Permalien [#]

Les couches lavables, les plus vertueuses pour l'environnement !

Une couche lavable est une couche formée comme une jetable, que l'on ferme grâce à des pressions ou des velcros. Les modèles varient pour s'adapter à chaque bébé et aux besoins de chaque famille. Ces couches lavables sont fabriquées le plus souvent à partir de coton (bio ou non), de flanelle, de polyester ou encore de chanvre ou bambou.

couche_bambou_jaunePour plus d'absorption et selon les modèles, vous pouvez ajouter une double-couche à l'intérieur de la couche - très utile pour les nuits, les siestes et les enfants qui urinent beaucoup.  Au dessus de cette couche en tissu, vous rajoutez une culotte de protection imperméable, qui réduit le risque de fuites.

Il existe aussi des couches lavables dites "intégrales". Ces couches sont en une seule partie, et n'ont pas besoin de culotte de protection, car la partie extérieure de ces couches est normalement imperméable.

Toutes les infos sur Ekopedia.

Posté par Blogo_DaDa - - Un bébé tout Bio - Commentaires [2] - Permalien [#]

Des couches écologiques pour ma belle bébé (jetables)

Il y a des mamans qui se sentent le courage de mettre des couches lavables aux fesses de leur bibous. Je trouve cela très courageux ! Une couche lavable, c'est quoi ? (cliquez ici pour lire mon billet à ce sujet).
Vous l'aurez compris, le principe de la couche lavable, c'est qu'elle ne se jette pas. On la lave et on la remet. Pour ma part, je n'ai pas (encore) eu ce courage, aussi, j'utilise des couches écologiques.

Pourquoi des couches écolos ?

UNE COUCHE CLASSIQUE POLLUE ENORMEMENT
Savez vous que la matière première des couches jetables est la cellulose? Si l'on ajoute en plus de la cellulose les produits cités ci-dessous*, finalement, savez-vous qu'un bébé génère plus d'une tonne de déchets de couches entre la naissance et la propreté ? Et les couches dites "classiques" mettent entre 300 et 500 ans à de dégrader dans la nature.

UNE COUCHE CLASSIQUE EST BOURREE DE PRODUITS CHIMIQUES
* Le polyacrylate de sodium, un des nombreux produits chimiques contenus dans les couches jetables qui rend la couche si absorbante, a été retiré des tampons féminins depuis 1985 aux USA. Il est soupçonné de provoquer des allergies graves, dont le choc toxique.
En 1988, Öko-Test trouve du benzol (reconnu cancérigène) dans le gel des couches absorbantes.
Du furane et de la dioxine (une des substances les plus toxiques pour l'homme, 1000 fois plus toxique que le cyanure de potassium) ont été trouvés en 1989 dans la cellulose et l'enveloppe des couches jetables.
En 2000, Greenpeace a trouvé du TBT (tributyl étain) et d'autres composés organo-étain (hautement toxiques qui perturbent le système immunitaire et empoisonnent le système hormonal) dans les couches.
"Les couches classiques survivent à vos enfants!". Source Ekopedia.

COUCHES ECOLOS - RECYCLABLES ET SANS PRODUITS DANGEREUX
Les couches écolos sont fabriquées avec une plus ou moins grande part de matières premières renouvelables d'origines contrôlées. L'amidon de maïs peut remplacer les matières synthétiques pour la partie extérieure. Les pigments pour les dessins peuvent être des pigments naturels. Les matelas absorbants sont très souvent sans chlore ni TBT. La cellulose du matelas absorbant peut ne pas être blanchi au chlore, ce qui fait qu'elles peuvent avoir une "couleur grise". La cellulose de ces couches est souvent issue de forêts gérées durablement (FSC) et traitée avec un extrait d'arbre à Thé (Tea tree) pour retenir les odeurs et agir contre les rougeurs dues aux bactéries, fermentations, virus, champignons et toutes sortes de germes de façon naturelle. Une partie du gel absorbant est biodégradable. Parfois, l'emballage  des couches est compostable (à base d'en amidon de maïs) ou est en papier recyclé.

COUCHES ECOLOS -AUSSI PRATIQUES QUE DES COUCHES CLASSIQUES

couche_7_18_maxi_2Ces couches sont elles, jetables, et s'utilisent exactement comme les couches classiques. Bien souvent, elles sont au même prix que les couches de "moyenne gamme".

J'ai testé plusieurs marques de couches jetables, et celles que j'ai préférées (fuites, rougeurs, prix) sont de la marque Moltex (une marque allemande). Elles sont en vente Bébé au Naturel, mais on les trouve un peu partout.

Posté par Blogo_DaDa - - Un bébé tout Bio - Commentaires [10] - Permalien [#]